Fosdem 2009

J'ai assisté au Fosdem, (Free and Opensource Software Developper European Meeting) 2009 et comme l'année dernière, je vais partager mon expérience, agrémentée d'anecdotes. C'est le premier des articles sur le fosdem, je devrais en écrire entre 2 et 3.

photo du fosdem (licence CC)

Free. Open. Future ? par Mark Surman (mozilla)

Je n'ai pas pu voir le début de cette conférence mais j'ai pu en voir la major partie. Ce qui a été accompli (par Mozilla) : en 2003 IE avait plus de 97% de part de marché, aujourd'hui c'est plus proche de 70% et mozilla Firefox représente 20 % de part de marché des navigateurs web.

Mark Surman

En 2009, l'avenir se joue sur le mobile. Mais cela dépend des plateformes, sans les plateformes ouvertes (le monde du mobile est encore bien plus propriétaire que le monde du PC).

Par exemple, mozilla fennec, le navigateur web de mozilla pour appareil mobile, ne pourra probablement jamais être utilisé sur iphone, à cause de la fermeture de ce téléphone orchestré par apple.

Nous avons besoin de openmoko, android, de maemo... Autant de téléphone et appareil qui ont des vertus en matière d'ouverture et de liberté.

Le standblog raconte mieux la conférence

Debian par Bdale Garbee

Présentation de Bdale Garbee

Bdale Garbee travaille chez HP et contribue au projet debian depuis 1995. Hormis ses contributions et ses jolies t-shirts, on peut le remarquer parce qu'il est le hacker à avoir vendu sa barbe, laquelle a été rasée par Linus Torvalds, si - si, mais pour la bonne cause : lever des fonds pour la recherche sur la maladie qui décime les diables de Tasmanie. Il est aussi un amateur de fabrication et de lancé de fusée.

Bdale Garbee

Debian

Debian est un projet d'exception:

  • Il a un histoire importante, créée en 1994, la distribution GNU/Linux Debian fut la première distribution à avoir intégré un gestionnaire de paquet en 1995 (peut être même le premier système d'exploitation à en avoir un) , d'ailleurs il nous a raconté que à cette époque red hat avait étudié la possibilité d'utiliser apt au lieu de développer leur propre système (rpm).
  • 100 % libre. "Values then Vision, then strategy, then objectives,". Debian a fait toujours les choix intransigeant pour le logiciel libre. Il n'y a pas de logiciel propriétaire dans debian même si il est possible de les installé. Ou bien encore dans debian firefox est renommé icewaesel et n'utilise pas les mêmes icônes car Firefox est une marque déposée.
  • Debian se veut universel, elle fonctionne sur plus d'une dizaine d'architectures de processus, et tous types de matériels, du smartphone au serveur, partout et pour tous les usages.
  • Elle a un contrat social avec la communauté des logiciels libres qui inclue une définition du logiciel libre (par exemple pour debian, BSD et GPL sont des licences libres). Cette définition a d'ailleurs été adoptée par l'OSI (opensource initiative) pour sa pertinence. Autre exemple, Debian est un système libre au sens du projet GNU mais il a son indépendance vis à vis de ce projet.

Autre chose à retenir, une jolie citation de Margaret Mead qui s'applique bien à Debian et au logiciel libre :

Never doubt that a small group of thoughtful, committed citizens can change the world.
Indeed, it is the only thing that ever has.

Que l'on pourrait traduire par :

Il ne faut jamais douter que un groupe de citoyen rêveur et engagés peuvent changer le monde.
D'ailleurs, c'est la façon qui ait jamais fonctionnée.

Les photos utilisées sont sous licences CC, vous pouvez retrouver leurs auteurs à partir de l'image sur flickr.