meven's blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Musique

Fil des billets

mercredi 11 mars 2009

La Création, c'est la taxe - internet c'est le contrôle

Avec la loi dite "Internet et création", dite HADOPI, nos ministres sont de dignes de Georges Orwell qui avait imaginé un système politique dans lequel le pouvoir se projetait dans un anti-thèse "La guerre c’est la paix - La liberté, c’est l’esclavage - L’ignorance, c’est la force".

Il n'y a pas de quoi rougir de la comparaison. Ce texte de loi n'est tout simplement pas ce qu'il prétend être mais son exact opposé - tout comme Orwell l'avait imaginé.

Cette loi affirme soutenir la création - hors elle ne prévoit nullement de soutien à la création, pas de financement, ni aucun autre forme de soutien. Tout ce qu'elle érige, c'est une rustine pour faire peur aux internautes et les rediriger vers les distributeurs autorisés tels que deezer, itunes ou si ils ont les moyens vers un supermarché de la musique.

Elle prétend parler de Internet, qui pour moi est encore un espace de liberté. Mais elle parle davantage des moyens à mettre en place pour rendre internet en France un peu plus comme celui en Chine où "The great Fire wall China" (le grand pare feu de Chine) permet à leur gouvernement de purement et simplement filtrer, supprimer des contenus et poursuivre leurs dissidents.

L'Hadopi, c'est un filtre d'état qui ne dit pas son nom. Pour l'instant, ce pouvoir de pistage des internautes sera remis dans les mains d'entreprises privés, qui n'aurait qu'à dénoncer les méchants pirates qui ont osé télécharger ou pire partager le dernier album d'un de leur artiste. L'artiste tellement heureux d'être distribué accepte avec joie la part des 8% de ses ventes qui lui reviennent.

C'est d'autant plus évident lorsque nos droits sont réaffirmés au parlement Européen.


L'amendement 138, adopté à 88 % par le parlement Européen, prévoyait qu'"aucune restriction aux droits et libertés fondamentales des utilisateurs finaux ne doit être prise sans décision préalable de l'autorité judiciaire".

Pour cet amendement, dit amendement Bono du nom de son auteur, c'est notre gouvernement en la personne de notre président qui en a demandé le retrait qui pourrait perturber la mise en place de la loi. Finalement la commission va affirmer son indépendance en disant non, Mais par la suite le conseil des ministres de l'Union va le supprimer en catimini sans autre forme de procès.

Est ce que nous souhaitons laisser ce genre de police se mettre en place en France ? L'Hadopi est un instrument du pouvoir exécutif. Il est capable d'identifier des usagers d'internet, également appelé internaute, par leur simple empreinte numérique. Et ensuite il est capable de sanctionner, pour l'instant par une coupure de ligne internet - c'est à dire privé la personne de son droit d'expression. Et demain ?

Ce pouvoir n'est pas séparé du pouvoir exécutif, au profit du pouvoir judiciaire comme la logique de la démocratie et de la séparation des pouvoirs l'exigerait mais il est confié à des intérêts privés, donc particuliers contre les millions d'internaute.

Notre gouvernement souhaite tant s'octroyer ce pouvoir, pour s'en convaincre, il suffit de suivre les annonces des ministères (de l'intérieur à l'éducation) et de l'Élysée.

Ils embauchent des manipulateurs d'opinion publique (à l'Èlysée, au ministère de l'éducation nationale), exactement comme le fait le gouvernement chinois avec le partie des des cinq mao en Chine.

Ce gouvernement me fait peur.

Je ne suis pas le seul à le penser. (Un autre lien encore). D'ailleurs l'HADOPI ne fait pas l'unanimité au sein de l'Europe. D'autres avis sont également intéressants :


Mais si les français sont persuadés que nous vivons dans le meilleur des mondes et que notre gouvernement veille sur les internautes et les détenteurs des droits alors pourquoi s'en faire.

Le gouvernement et les personnes dont il défend les intérêts persistent dans leur bourrage de crâne. Sans laisser de place au débat ou même à la contradiction, comme le montre l'absence au dernier colloque/débat sur le thème de cette loi de ces détracteurs qui n'étaient tout simplement pas invités : ni Xavier Niel, PDG de Free, le FAI trouble fête, ni la quadrature du net, ni non plus l'UFC-QueChoisir.

Il y a t il de la place pour un peu d'espoir ? Le premier pas serait d'adopté des principes qui garantiraient nos libertés comme Le Pacte pour Les Libertés Numériques.

J'espère que ce message sera lu pour deux bonne raison:

  1. j'ai passé du temps à rédiger ce présent article :p
  2. J'ai peur des implications de ce que nos dirigeants préparent comme l'illustre cette citation déjà célèbre et vieille de 13 ans :

Je suis tout le temps soucieux au sujet de mon enfant et d'Internet, bien qu'elle soit encore trop jeune pour se connecter. Voilà ce qui m'inquiète. Je redoute que dans 10 ou 15 ans elle vienne me voir et me demande « Papa, où étais-tu quand ils ont supprimé la liberté de la presse sur Internet ? »@@

source

Et sur une note pour plus légère : Je suis un guss dans un garage et vous ?

jeudi 21 août 2008

Retour de Budapest Sziget ça a le feu

Je suis rentré mardi de Sziget. C'est un festival pour le moins impressionnant. La taille d'abord, 6 jours 385 000 visiteurs. Un festival bien plus international que ceux de Bretagne. Sur le camping on peut avoir des voisins, hongrois bien sûr ou bien britannique, allemand, ukrainien et même français, 12 000 présents. Affiche énorme, superbes concerts, très divers, du jazz au heavy metal, du metal au dub...

Quelques mots sur les concerts, mais il y en aurait trop à dire : Je suis désormais fan de Iron Maiden. Je retiendrais la très bonne prestation de R.E.M; les bons concerts de l'après midi : les wombats, the Presidents Of The USA; le concert à ne pas rater : Maceo Parker; les bons petits français de N&SK et Ky-Many Marley pour le reggae.

D'un point de vue critique, j'ai trouvé le public moins présent qu'à un festival Breton, mais ça peut être du à mon côté chauvin.

J'y retournerais sans doute.

mardi 5 août 2008

Sziget J -7

Dans 7 jours démarre Sziget, le plus grand festival d'Europe environ 400 000 personnes sur 6 jours... Dont moi!

J'arrête avec les chiffres.

La programmation est pour la moins sympathique. Pour donner une idée de la programmation :

  • mardi 12: Iron Maïden
  • mercredi 13 : THe kooks, Alanis Morissette
  • jeudi 14 : Kaiser Chiefs, Jamiroquai
  • vendredi 15 : Sex Pistols
  • samedi 16 : REM, Serj Talkian, Mademoiselle K
  • dimanche 17: The killers, The Wombats, Babyshambles
Et ça ce ne sont que quelques têtes d'affiche, après il y a la scène jazz, World, Métal...

Du bon temps en perspective.

Cela se passe sur cette île en plein milieu de Budapest (merci openstreetmap) :

jeudi 19 juin 2008

Un été, des festivals

sziget 2008

Sziget à Budapest, Hongrie.

J'y serais en découverte. J'en ai déjà entendu beaucoup de bien. C'est un gros festival. Une catégorie au dessus du plus grand festival français. Déjà le nombre de visiteurs, jusqu'à 400 000, en 6 jours, 30 scènes et 600 concerts.
Du coup il y en a pour tous les gouts :grands groupes,pop, jazz, métal, électro... Et même de la chanson français (MASS HYSTERIA...). Sziget c'est un peu le Québec des festivals de musique: même à des milliers de kilomètre de la France dans un pays étranger, on trouve encore des gens qui parlent Français. Et même beaucoup, Plus de dix mille français ferait le déplacement chaque année !
Mais on reste quand même largement en infériorité numérique, du coup on peut toujours pratiquer beaucoup de langues étrangères, hongrois, anglais, allemand...

Vieilles charrues ?

Affiche assez triste :(. La grosse tête d'affiche, ce sont des rockers un peu has been, en tout cas pas trop contemporain. Ben Harper passe le jeudi, le jour pour les vieux (ou les gens en vacances).
Mais où sont passées les VRAIS tête d'affiche international, les ziggy pop, arcade fire et autre R.E.M ? Le reste de l'affiche est habituelle, de très beaux noms, des découvertes et re-découvertes en perspective (Deuxième passage de Matmatah et de Ben Harper au festival). Wax Tailor, Morcheeba, The Kooks... De la pop francophone qui passe à la radio: Christophe MaéEtienne Daho et Vanessa Paradis.
D'excellentes raisons pour faire un tour du côté de Carhaix.

Et les autres alors:

Bobital ? Bout du Monde ? Route du rock ? On verra bien. L'été ne commence que dans deux jours.

Et Rock en seine, le mercredi, dernière date de Rage against the Machine en France avant longtemps. Surtout qu'en ce moment, ils sont plutôt en forme même encagoulé façon Guantanamo. Des images valent mieux que des mots :


Rage Against The Machine "Intro Bombtrack" Pinkpop 2008

mercredi 25 juillet 2007

Vieilles Charrues 2007 : géniales comme d'habitude

affiche2007_340.jpgMes quatrième vieilles charrues restent fidèle aux autres crus : des concerts marquants et survoltés ; une ambiance conviviale, festive et délirante.

Le Vendredi, j'en retiendrais le show de Donovan Frankenreiter.
Sa musique était ensoleillé par son funk surfeur et le soleil à la fois. Je n'ai pu profité que de la deuxième moitié du concert (saleté embouteillage mais quand on est quelques milliers à se rendre au même endroit ça semble normal).
Je retiendrais également kaolin, encore un bon groupe de rock à surveiller, en anglais ce serait YARBTKAEO : Yet another rock band to keep an eye on.

Que dire de Arcade fire, « ils mirent le feu » serait un euphémisme. Les dix artistes sur scène étaient géniaux, alternant les instruments entre les morceaux et entre eux aussi : orgue, guitares, caisse claire, batterie (il y a un batteur et une batteuse), violons . . . Un concert époustouflant pour mon plus grand plaisir et celui du public.
Le dernier de mes concerts du vendredi était clap your hands Say Yeah. Malheureusement, je n'en ai vu que les première vingt minutes, (mes potes étaient trop crevé, tout le monde ne peut être en vacance au moment des charrues). C'est d'autant plus dommage que le concert a mis un certains temps à se lancer, tant pis. Je suis quand même très content de les avoir vu et d'entendre leur « Yankee go home ».

Le lendemain retour sur le site vers 17h40, dommage, on a raté tout le concert de Sean Lennon. Je n'ai fait que l'entendre de loin. Quand on a enfin passé la fil à l'entrée, on a pu profité que de son dernier petit solo psychédélique et puis plus rien, il a terminé avec 15 minutes d'avance :'( .
Ensuite vînt Bryan Ferry, je ne connaissais ni son répertoire, ni le personnage. Il semblerait qu'il s'est approprié celui de Dylan récemment, un peu comme Renaud chante Brassens. C'était sympas, la musique était bonne, et on a pu reconnaître « knocking on heaven's door » ainsi qu'une chanson de Lennon, père.
S'en suivis le moment fort du samedi, la prestation de Tryo.
J'avais déjà assisté à un concert de tryo mais sans y prêter attention. Là rien à voir, ambiance de dingue. Un karoaké de 40 000 personnes vous avez déjà vu ? Plus tout l'humour du groupe, l'invité surprise Bernard Lavilliers... Encore un concert dont je me souviendrai longtemps.
Emillie Simon enchaîna sur la seconde scène.
Magique, belle, tantôt ensorcelante, tantôt plus rock, toujours à sa façon à elle. Avec elle une bassine d'eau devient un instrument, le batteur est remplacée par un monsieur avec des cheveux longs, un grand chapeau, des boîtes à rythme, une guitare allongée et un triangle . . . Que du plaisir.
Puis vînt Joey Starr. Je n'ai pas suivi le concert, non pas qu'il ne m'intéressait pas mais parce que j'avais d'autres projets après deux heures de concert d'affiliées. Son show, même de l'autre bout du site, semblait agité et rock'n roll. Du rap enragé. Je félicite l'homme de scène.
Puis ce fut Mass Hytéria, groupe que j'ai déjà croisé mais jamais vu. C'est chose fait et je ne suis pas déçu. Ils nous ont offert un concert résolument métal. J'ai fait un petit tour jusqu'au pogo, et l'agitation d'un concert de métal était bien là.

En conclusion j'en veux encore, j'attends l'édition 2008 de pied ferme :D , encore 360 jours :'( . Il faudra attendre le printemps pour connaître la nouvelle programmation que va t elle nous réservé comme surprise ?

mardi 17 juillet 2007

Vieilles charrues iminentes !

affiche2007_340.jpg

jeudi 12 juillet 2007

Retour du festival des Terres Neuvas à Bobital

header_titre.gif Je suis rentré dimanche de Bobital. Presque trois heures de route au travers de la Bretagne :D

Bobital était sympas, Je découvrait le festival. Le cadre est bien, le site se trouve juste à côté du bourg en fait. On est pas perdu c'est foutu comme aux vieilles charrues à quelques exceptions près.

Les concerts étaient bien. J'ai raté Ziggy Marley malheureusement. Je suis arrivé au milieu de Sniper. Ils étaient pas mauvais à mon goût, un peu comme IAM aux vieilles ruches (attention verlant rennais), on avait plaisir à fredonner les paroles.

Puis il y eu Da Silva, ça m'a bien plus même si on y a pas beaucoup prêté attention depuis l'autre bout du site. Et dans la foulé Julien Clerc, j'avoue que je n'ai pas été très emballé.

Ensuite c'était status quo, des vieux rockeurs anglais. Ils étaient marrant sur scène mais sans plus, Après c'était Pleymo sur la deuxième scène. J'ai jamais été fan et c'est pas ce jour là que ça a commencé.

Placebo était le groupe suivant. Plutôt déçu de leur part, déjà leur dernier album m'avait paru bof, le concert pareil. Ils sont trois dans le groupe mais ils sont 5 sur scène, Molko qui deux fois s'arrête de jouer pour se faire une clope en face de la foule. Les morceaux s'enchainent et se ressemblent ...

Sur l'autre scène Dj Zebra, le rennais a fait son numéro de Dj bootleg. Le chanteur de la phaze l'a rejoint sur scène, les deux ont alors poussés la chansonnette.

Je suis resté sur l'autre scène car on attendait la tête d'affiche de la soirée, l'Olybrius Marilyn Manson.

Ils ont mis plus d'une heure et demi juste à mettre en place la mise en scène et le décors. Et quel décors, un rideau noir cachait la scène. Deux MM d'un rouge sang étaient peint au milieu du rideau. Après un quart d'heure de retard, une lumière rouge illumina l'arrière du rideau. Une ombre portée apparut sur le rideau. On entend les premières notes de musique et en instant on découvre le décor, les chandelles, les costumes et maquillages des membres du groupe.

Le premier morceau était If I Was Your Vampire si je me souviens bien. Marilyn était franchement très fort sur scène. Il profitait de l'avancée sur la foule à outrance pour le plus grand bonheur des personnes aux premiers rangs dont moi :) . Il se mettait à croupi face à la foule, se penchait vers elle. J'avais jamais vu ça. J'avais jamais vu non plus un chanteur craché autant sur scène, sur la foule et la foule qui lui répond ses crachats. Il a réussi à nous faire tous entonné "We hate love. We love Hate", faut il traduire ? Les membres du groupe étaient comme on peut les imaginer, L'un des guitaristes, celui de mon côté, était très statique, stoïc avec une crête blanche et une façon de mettre du rouge à lèvre bien à lui. On a eu le droit aux meilleurs morceaux de son dernier album Putting Holes In Happiness, I Was Your Vampire, ou Heart-Shaped Glasses que j'aime beaucoup. On a eu aussi les bons vieux morceux disposable teen, Fight Song...

Que du bonheur avec toujours Marilyn qui gesticule, change de tenu, se déshabille,, se penche, crache, s'agite, se roule par terre, exhibe son cul ou presque. Un sacré showman dans le genre provocateur. Vraiment très bon concert. Je suis très content de pourvoir dire j'y étais. C'est pas ce genre de groupe que l'on va revoir facilement revenir en Bretagne.

Le dernier concert je ne l'ai absolument pas suivis alors je risque pas de vous en parler.

Mon impression sur Bobital : un bon festival, de belle tête d'affiche mais à mon goût il manque un peu d'âme par la programmation et par le publique qui m'a semblé beaucoup plus passif que dans d'autre festivals bretons notamment les vieilles charrues.

En parlant de ces dernières je vais y faire un tour aussi, il y a une affiche très intéressante en particulier le vendredi avec Arcade Fire, Clap Your Hands Say Yeah, Peter Gabriel ... et Dj Zebra, je ne l'aurais jamais vu que trois fois cette année :) .

dimanche 1 juillet 2007

Bobital c'est dans une semaine

header_titre.gif Le festival des terre Neuvas à Bobital, c'est dans moins d'une semaine maintenant.
J'y serais le samedi, Je suis impatient.
L'affiche est vraiment énorme le samedi : Marilyn Manson, Status Quo, Ziggy Marley, Da Silva, Placebo, Dj Zebra. . . .
Plus de 40 000 personnes juste le samedi. Plus de 120 000 sur les trois jours.
C'est le festival breton qui monte.